CRATCH 113 / INSTALLATION / 2017

-

Foire Art-o-rama / Showroom / Friche belle de Mai/ dans le cadre de l'exposition Inventeur d'aventure

Bois, peinture acrylique, écran plasma, polystyrène extrudé, projection du film Smars, 2740 x 3025 cm

_


Après avoir expérimenté l’espace en deux dimensions de la feuille et du dessin, Eva Medin s’est rapidement orientée vers des recherches sur le corps et sa projection dans l’espace scénique, en collaboration avec des chorégraphes, alors qu’elle était encore étudiante à l’école d’art de Monaco. Depuis la fin de ses études, son travail s’est principalement orienté vers la création d’environnements et de parcours sensoriels immersifs. Dans ses vidéos et installations, elle joue avec la grammaire du cinéma et du théâtre en maintenant une tension poétique nourrie de culture populaire. La vidéo Smars, elle-même projetée à l’intérieur de l’installation Cratch (2015) constitue une véritable synthèse des pratiques qu’elle explore: il s’agit d’un film tourné dans une crèche où l’artiste était invitée en résidence et qui met en scène des enfants "cosmonautes" dont les diverses hésitations et indéterminations provoquent une empathie irrésistible.

Par des effets de cadrages et la justesse du décor et des costumes, le spectateur se laisse happer par les "non évènements" éprouvés par les enfants, dans une mise en scène parodique de tout notre inconscient nourri de science-fiction et de films de série B. La structure qui contient la vidéo est elle-même un pied de nez invraisemblable : sorte d’archétype de capsule spatiale qui aurait troué l’espace d’exposition pour s’y échouer, l’environnement contraint cette fois les corps des spectateurs, qui doivent courber l’échine pour entrer dans la capsule et découvrir le film, en devenant ainsi eux-mêmes des acteurs de l’installation.

Gaël Charbau






Copyright © All rights reserved.
Using Format